Home / Les dernières actualités / La rafle des jeunes métèques d’hier alimente l’agitation générale

La rafle des jeunes métèques d’hier alimente l’agitation générale

Captain Harlock
Démocratie Participative
07 décembre 2018

 

La droite souverainiste va rétablir l’ordre dans les cités.

Nan, je déconne.

Cette rafle d’émeutiers maghrébins et nègres tombe au meilleur moment. C’est-à-dire précisément où le parti judéo-macroniste tentait de créer une sorte d’union des partis du système contre la rébellion des Gilets Jaunes.

Ce que ces gens nomment un « appel au calme ».

Cet appel, qui repose sur les partis juifs et syndicats marxistes, a bien évidemment l’effet inverse de celui escompté par le gouvernement d’occupation : renforcer le sentiment d’une coalition conspirant contre la rébellion populaire.

Vous avez ce hashtag de la bête hébraïque aux abois #stopviolence mendiant grâce auprès du peuple.

Sauf que les réactions, en commentaires, sont unanimement hostiles.


Jusqu’à Lippoutou.

Tous ces laquais du système juif souillent littéralement leurs pantalons devant la tempête populaire.

En se victimisant et en se planquant derrière les institutions de la Cinquième Putain, ces bourgeois effrayés pensaient reprendre la main.

Jusqu’à cette rafle donc.

C’est notre ami le Pépito rouge Branco, l’avocat de Mélenchon, qui a donné le ton.

Je dois dire que je suis très satisfait de voir une alliance objective se former avec l’extrême-gauche pour faire tomber le régime.

Les juifs, en revanche, beaucoup moins.

Il est probable que les quartiers ethniques commencent à s’agiter depuis les établissements scolaires ou ce qu’il en reste. Ce qui va naturellement épuiser les flics et allumer de nouveaux foyers un peu partout.

Pour la première et dernière fois de ma vie, je vais applaudir aux émeutes raciales initiées par tous les afro-maghrébins de France et de Navarre.